Active Page, Français

J’oublie combien j’ai de la chance parfois.

Je marche tous les jours et j’ai récemment pris l’habitude de prendre un joli chemin qui longe les vignes et la forêt. C’est tranquille car c’est au-dessus de la fin du village et je n’y rencontre jamais personne. Je finissais ma tournée du soir il y a quelques jours quand j’ai entendu ce que j’ai cru être 2 chiens qui se battaient, puis à nouveau, quelque chose ressemblant à des grognements d’animaux. Je n’y ai pas prêté trop d’attention, jusqu’à ce que je regarde et réalise que le son provenait en fait d’un être humain.

Le type était assis au milieu de la route de service quelques mètres en dessous de moi, les bras autour de la tête, jusqu’à ce qu’il commence à se frapper le visage et le torse. Au moment où j’ai réalisé qu’il avait besoin d’aide, il a commencé à hurler à pleins poumons, plusieurs fois. Des cris primitifs et désespérés de désespoir et de tristesse. Mon cœur s’est arrêté.

J’ai appelé une ambulance. Comme le type est devenu silencieux, je me suis approché un peu plus près: il semblait avoir la cinquantaine, visiblement sous l’emprise de substances. Je lui ai demandé, avec mon allemand pitoyable, s’il allait bien, il m’a assuré que oui, alors je lui ai laissé de l’espace en attendant les secours. Mais il n’étais clairement pas bien. Quelques minutes plus tard, il s’est remis à crier. C’était déchirant d’être témoin d’un tel niveau de souffrance humaine et de ne pas être capable d’aider. Heureusement, l’ambulance est arrivée rapidement et il a été entre de bonnes mains assez vite.

Je n’ai pu m’empêcher de ressentir une immense vague de gratitude en rentrant chez moi. Reconnaissante d’avoir quelqu’un qui m’y attendait. Reconnaissante qu’il y avait de la nourriture saine sur la table. Reconnaissante d’avoir un toit au-dessus de ma tête et une porte à fermer chaque soir.

Je suis régulièrement reconnaissante pour tout cela. Tous les jours. Mais j’oublie parfois de remercier pour le cadeau le plus important: celui d’être en bonne santé. Libre de toute drogue, maladie, ou problèmes mentaux. C’était un bon rappel… J’espère qu’il va aussi bien qu’il peut l’être, où qu’il soit…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.